Marie-Pierre FLEURY : experte RH, recrutement & réseaux sociaux

Marie-Pierre, après une carrière de DRH, vous avez créé début 2010 la société Canden et www.ID-carrieres.com qui permet à chaque personne d’accéder via Internet à des conseils et un accompagnement personnalisé sur la gestion de sa carrière et de l’emploi. Qu’est-ce qui vous a conduit à ce projet et quel est votre positionnement ?

Deux évolutions parallèles m’ont conduite à créer id-carrières.com., celle de l’emploi et d’Internet.

Tout d’abord en tant que DRH, j’ai observé l’évolution progressive des formes d’emploi, des nouvelles relations Employeur-Salarié, de notre société aussi.

Une carrière est constituée désormais d’une succession d’emplois et de statuts (CDI, CDD, Intérim, portage, auto entrepreneur…). Les salariés doivent apprendre à s’orienter professionnellement et à rebondir, et à développer leur employabilité avec et sans l’employeur.

Internet et les technologies de communication, de nouveaux usages ont favorisé de nouveaux modes de collaboration et d’expression, de nouvelles relations sociales utile au domaine des RH dans et à l’extérieur de l’entreprise, dans sa dimension individuelle et collective.

L’individualisation des parcours professionnels et le nouvel espace d’apprentissage et de relations du Web ont convergé pour nous permettre d’appréhender autrement le travail et l’emploi.

Le projet Elibe a le même terreau, me semble-t-il.

Vous avez identifié et travaillé très tôt sur le sujet des réseaux sociaux dans les ressources humaines : quel est globalement son impact aujourd’hui sur les GRH & recrutement ?

Les technologies sociales ont un impact et surtout des apports potentiellement immenses dans tous les domaines des RH (recrutement, développement, gestion). Au bénéfice de l’entreprise dont la réelle richesse est très objectivement les hommes et les femmes qui l’animent. Au bénéfice des personnes individuellement qui y trouveront des ressources (réseau, conseil, savoir, partages d’expérience…) pour être plus agile dans la gestion de leur parcours professionnel, auquel je mets habituellement un « s »

Vous accompagnez individuellement de nombreux candidats. Quelles évolutions notez-vous dans leurs attentes et leur pilotage de carrière ?

Si la responsabilité individuelle face à l’emploi a mis du temps à être comprise par les salariés, nous constatons que les difficultés d’emploi et les innovations technologiques modèlent progressivement de nouveaux comportements.

La prise de conscience est aujourd’hui globalement faite par contrainte ou par choix chez les jeunes diplômés et les salariés, maintenant il s’agit d’apprendre à le faire. La plateforme Id-carrières et le blog répondent à ce besoin d’accompagnement personnalisé et d’apprentissage pour activer un projet salarié ou une création d’activité.

Actuellement, quelles sont les principales difficultés rencontrées par les sociétés dans leurs recrutements ?

Nous sommes dans un grand désordre en matière d’emploi et de management.

D’un côté, les entreprises ont des difficultés à recruter.

Pour diverses raisons. Elles visent une flexibilité qui rime avec précarité pour les candidats, elles définissent mal leurs besoins (clonage, mouton à 5 pattes…), elles veulent toutes les mêmes talents (guerre des talents), le système éducatif et de formation continue ne parvient pas à délivrer les compétences et les aptitudes dont les entreprises ont besoin, certaines entreprises ne sont pas attractives compte tenu de leur pratiques de management et de leur culture interne…

De l’autre côté, et en dehors même de la crise actuelle, le chômage est structurellement élevé. Les opportunités d’emploi sont moindres, la concurrence sur un poste est vive.

Au fond, nous sommes dans une transformation profonde du marché du travail qui n’a pas fini sa mue. On ressent actuellement les tensions de la transition entre deux systèmes, l’ancien système à bout de souffle qui opère encore et le nouveau qui n’est pas encore installé. La flexi-sécurité des formes d’emploi est au cœur de cette mutation.

Après 2,5 ans d’activité, quel bilan faites-vous et quelles sont vos perspectives ?

De l’enthousiasme, de réelles satisfactions quand une personne nous annonce qu’elle à trouver un emploi en quelques semaines après des mois de questionnement, qu’il s’agisse d’une recherche d’emploi ou d’un changement d’emploi, d’entreprise…

Professionnels des RH passionnés par les technologies et surtout leurs usages possibles en matière de RH et d’emploi, nous poursuivons notre vocation de formation, de sensibilisation et d’innovation utiles pour les salariés et pour les entreprises. Avec toujours un brin de poil à gratter pour faire bouger les pratiques et les mentalités.

Merci beaucoup Marie-Pierre et longue vie à www.id-carrieres.com

Merci, je vous retourne bien volontiers ce souhait à toute l’équipe d’élibe, initiative que nous suivrons de près.