Laurent de la Clergerie, Président de LDLC.com et fondateur de L’Ecole LDLC

LDLC.com lance son école du numérique !
Une école professionnelle, unique, pour former les cadres et généralistes du numérique

Bonjour Laurent, qu’est-ce qui vous amène à créer « L’École LDLC » ?

L’École LDLC est le fruit de plusieurs constats. Alors que les entreprises doivent désormais évoluer au rythme du numérique, il existe sur le marché du travail une pénurie de profils généralistes dotés d’une culture approfondie du numérique. Par ailleurs, la France regorge de jeunes talents, passionnés et connectés. En les formant et les dotant de tous les outils nécessaires, L’École LDLC a pour vocation d’accompagner ces étudiants à s’épanouir dans les métiers du numérique. Basée à Lyon, L’École LDLC forme des cadres généralistes, polyvalents, à l'esprit ouvert.

Quels seront les jeunes concernés par cette formation ? Pouvez-vous nous parler des modalités de sélection à l’entrée ?

Tous les étudiants armés d’un baccalauréat et d’une motivation à toutes épreuves pourront prétendre aux admissions de L’École LDLC et peut-être devenir des acteurs de la transition numérique. Ouvert début mai, le recrutement de L’École LDLC s’organise en quatre temps :
- Dossier d’inscription en ligne sur le site www.lecole-ldlc.com,
- Passage des tests de L’École LDLC en ligne,
- Obtention du bac,
- Entretien de motivation.

L’équipe pédagogique ne sélectionnera qu’une trentaine d’étudiants pour rejoindre l’établissement le 15 septembre prochain.

Quel est le contenu de la formation et comment se déroulera le cursus ?

D’une durée de trois ans, la formation de L’École LDLC forme des cadres généralistes du numérique, prêts à l’emploi. Elle délivre un diplôme unique, sans option ni spécialité. Le programme s’articule autour de quatre piliers transdisciplinaires : Technologies & Usages, Acteurs & Vecteurs de Communication, Vie de l’Entreprise, Perspective & Réalités. Toutes les matières sont détaillées ici : http://www.lecole-ldlc.com/le-programme/. La professionnalisation en entreprise occupera une place de choix avec 33 semaines consacrées aux stages.

Pouvez-vous nous présenter la composition de votre équipe ?

Responsable du projet depuis bientôt deux ans, Christophe Menanteau, ingénieur de l’INSA de Toulouse et diplômé de Sciences-Po Bordeaux a été nommé Directeur de L’École LDLC. Il sera entouré de quatre enseignants permanents et responsables pédagogiques. Les 3 500 heures de ces trois années de formation seront assurées au trois-quarts par des professionnels du numérique. Cas concrets, ateliers pratiques, projets de groupe ou encore serious game, l’objectif est d’immerger les étudiants dans les conditions de l’entreprise.

Quelles sont les perspectives d'avenir pour les étudiants diplômés de L’École LDLC ?

En période de mutation numérique, cette formation est une réponse aux besoins actuels et à venir des entreprises. Les diplômés de L’École LDLC trouveront leur place dans les TPE, PME et ETI mais aussi toutes les structures impliquées dans cette compétitivité numérique. Intrapreneurs ou entrepreneurs, ils auront pour vocation d’accompagner la transition numérique des entreprises et d’exercer des métiers qui n’existent peut-être pas encore…

Toutes les informations relatives à l’École LDLC sont sur le site web www.lecole-ldlc.com